Un dernier pas ...

Le titre de ce billet à beau sonner comme un clin d'œil, je l'écris avec une grande émotion.

Niel Armstrong, l'un de mes trois héros d'enfance est allé rejoindre les deux autres dans cette sorte d'immortalité que confère une gloire universelle.

Pas de grande phrase cette fois, juste un cœur lourd et triste.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://catarina.fr/index.php?trackback/103

Fil des commentaires de ce billet