Suivez le guide

Les grands animaux migrateurs parcourant la savane ont leurs sentiers, leurs passages, leurs points d'eau. La force de l'habitude leurs fait retracer les mêmes chemins, saisons après saisons.
Comme eux, et de nombreux internautes, j'ai pris l'habitude de parcourir la toile en revenant régulièrement aux mêmes sources (d'informations, celles là). Pour être tout à fait honnête, je dois avouer que mon agrégateur de fils RSS m'aide particulièrement à n'en oublier aucune.

J'ai donc décidé de partager mes points d'eau avec vous. La liste prévue est éclectique, mais j'assume ce fait. N'attendez pas une sorte de 'Best Of ...', ni un guide gastronomique à ma sauce, pas même un relevé exhaustif de mon agrégateur, non; juste quelques sites ou blogs dont la lecture me manque jamais d'intérêt, professionnel ou non, et dont la qualité ne se dément pas au fil du temps.

J'inaugurerais ma liste de saines lectures par le Blog de Louis Naugès, dont j'attends toujours la prose avec impatience, et qui nous gratifie depuis le début de ce mois de juillet, d'un feuilleton de vacances autrement plus intéressant que les productions de TF1. Ces bulletins météo qui ne concerne pas les plages (heureusement pour les vacanciers) annoncent du gros temps et des soucis pour bon nombre de grands acteurs du monde de l'informatique.

Et ce ne sont pas les arguments qui manquent à l'auteur pour prévenir que dans le grand match pour la plus grosse part de marché, la fin d'une manche est proche, si ce n'est la fin de la partie. Il faut dire que depuis longtemps déjà, il relève les mouvements des moindres pièces de cet échiquier et les éclaire avec sa lumière d'angle, si personnelle.
De la montée de Google Apps à l'échec (admis même par Microsoft) de Vista en entreprise, de la fausse idée sur la sécurité des stockages locaux à la multiplication des objets d'accès au Net, de la guerre des navigateurs à celle des standards ou de la maturité économique maintenant de moins en moins contestée du modèle Open Source, chaque pièce vient prendre sa place pour l'assaut final.

Les trois premiers avis de tempêtes (1, 2, et 3) n'annoncent, ni plus ni moins, qu'un tsunami !
S'il est évident que les paillotes ne résisteront pas, même aux simples coups de vent, les grandes et belles demeures alanguies depuis trop longtemps auprès de l'eau courent le risque de se faire littéralement 'lessiver' et 'déménager' par la vague qui approche. Les dernières maisons construites, perchés plus en hauteur (c'étaient les seuls terrains qui restaient de libre) attendent elles aussi, mais avec impatience, de voir les plages redevenir inoccupées. Et elles sont au premières loges pour le spectacle.

Voilà le voyage dans lequel la lecture de ce blog m'entraine depuis plus de deux ans; je vous propose de le partager. La carte d'embarquement est à gauche, le billet est gratuit; cliquez sans crainte, le pilote à de l'expérience et il n'hésite jamais à pencher l'avion pour vous montrer le paysage.

Bon vol !

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://catarina.fr/index.php?trackback/9

Fil des commentaires de ce billet